Home >Documents >plate-forme paysanne du niger (pfp/n). Siège social

plate-forme paysanne du niger (pfp/n). Siège social

Date post:03-Nov-2021
Category:
View:0 times
Download:0 times
Share this document with a friend
Transcript:
ATELIER REGIONAL DE BILAN, PERSPECTIVE DES ACTIVTES DU ROPPA ET DE FORMATION SUR LES OUTILS DE SUIVI-EVALUATION (MATRICE DES INDICATEURS ET OUTILS DE COLLECTE DE DONNEES)ATELIER REGIONAL DE BILAN DES ACTIVITES 2015 ET PERSPECTIVES 2016 DU ROPPA / REGIONAL WORKSHOP OF 2015 ACTIVITES ASSESSMENT AND 2016PERSPECTIVE OF
ROPPA
Siège social : Quartier Maison
Economique Rue ST 20
CourieL : [email protected]
CCNNPPFFPP //NN
Contexte Politique/Political Context
•Depuis l’indépendance du pays, de nombreuses réformes ont été mises en œuvre pour assurer un développement harmonieux et durable de l’agriculture au Niger. Ces politiques ont eu des résultats divers.
•Les effets néfastes des PAS et des politiques et stratégies de la même fibre libérale qui ont suivi, ont fragilisé les instruments d’appui et les capacités d’investissements publics. Conjugué avec les sécheresses et les crises écologiques successives, cette situation a affecté la dynamique de développement de nombreuses filières agro-pastorales. De nombreuses exploitations familiales dans des zones écologiques fragiles sont ainsi entrées dans un processus de décapitalisation durant plusieurs années qui les a conduits dans une situation de dépendance structurelle de l’aide alimentaire et des filets sociaux.
•C’est pourquoi le gouvernement du Niger a élaboré et un mis en œuvre un programme appelé l’initiative 3N.
•Cette initiative est actuellement la stratégie majeure de l’intervention de l’Etat pour le développement agricole et rural. L’I3N mobilise actuellement l’essentiel des investissements publics
Contexte Institutionnel et Organisationnel
•Du point de vue institutionnel, il y un grand nombre d’intervenant au niveau du monde rural : l’étatique (à travers les services techniques), les ONGs, les coopérations techniques, les entreprises, les organisations paysannes, etc.
•Concernant spécifiquement les Organisations de la société civile agricole et non agricole, l’Etat Nigérien s’est doté des lois autorisant celles-ci à s’organiser en association, groupement, coopératives, unions, en réseau, ONG, etc. pour apporter sa contribution à l’émergence d’une économie socialement viable et politiquement durable. C’est dans ce sens que depuis la conférence nationale (1991), les producteurs nigériens n’ont cessé de s’organiser à tous les niveaux. Cette dynamique des OP a conduit à la création de plusieurs réseaux dont la PFPN, le CAPAN, le CASPANI, la CONACOOP, le ROPEN, le RECA, etc.
•Toutefois, notons que non seulement ces organisations ont des conceptions diverses de la réalité et des voies de développement mais elles agissent aussi sans réelle concertation/collaboration entre elles avec pour corollaire une plus grande dispersion d'efforts.
Contexte Socio Economique/ Social & Economical Context
• Avec une contribution de plus de 20% au produit intérieur brut (PIB) contre 40% en moyenne pour l’ensemble du secteur primaire, elle représente la principale activité de plus de 85% de la population active du pays.
• L’analyse des productions agricoles des 25 dernières années révèle cependant que la production agricole s’est accrue à un rythme moyen de 2% par an, ce qui est bien inférieur au taux de croissance de la population qui est de 3,9%. Cette évolution met en évidence deux phénomènes majeurs, à savoir la vulnérabilité de plus en plus grande du secteur agricole aux aléas climatiques et l’accroissement de la dépendance alimentaire.
•En termes de potentialités, il convient de mentionner que les terres cultivables au Niger sont estimées à 15.000.000 d’hectares (12% de la superficie du pays) dont 5.000.000 d’hectares emblavés en cultures pluviales chaque année et 270.000 hectares de terres irrigables dont 20% sont actuellement exploités.
PROJET AYANT SOUTENUS LES ACTIVITES/ SUPPORTED PROJECTS
Projets / Projects % d’activités soutenus du PTBA / %
Activities Supported i the ABWP
Niveau de contribution financière dans le PTBA / Financial Contribution
in the ABWP (%)
9,80
14 610 000 F CFA sans les voyages d’études qui ont été
directement gérés par le partenaire.
Projet «Promotion de la Filière Elevage à
travers l’approche Recherche Agricole
Intégrée pour le Développement». 9,39
14 000 000 CFA.
DIFFUSION DURABLES DE SEMENCES CERTIFIEES EN
AFRIQUE DE L’OUEST (PAPROSEM) 23,48
35 000 000F CFA
écologie de Winditan (LVC) 9,56
14250 000 FCFA.
l’entreprenariat agricole) 14,09
les Organisations de Producteurs pour une
Amélioration de la Qualité, une
Labellisation et une meilleure mise en
marché des produits transformés de la
filière niébé au Niger (PROPAQ/Niger) 25,69
38 292 500 FCFA
Contribution des Partenaires au PTBA 2015 Montant
Contribution des Partenaires au PTBA 2015 Montant
ACTIVITES MAJEURS MENEES/MAIN ACTIVITIES
devenu plus favorable,
allouées au secteur agro-sylvo-pastoraux et
halieutique par l’Etat et les institutions
financières.
Sensibilisation des OP et plaidoyer auprès des
partenaires pour la signature des contrats
d'approvisionnement en intrants.
Institutions financières.
commandes d'intrants de façon groupée
Les producteurs ruraux et leurs OP
et les fournisseurs d’intrants.
ACTIVITES MAJEURS MENEES/MAIN ACTIVITIES
rendre davantage de services
effectifs aux producteurs,
Tenue régulière des réunions statutaires. Membres du CA et équipe d’appui techniques.
Relecture des documents de gestion de l’organisation ( manuel des
procédures).
CA et équipe technique.
Veil sur le respect des manuels des normes et procédures et, sur le
respect des principes du respect de la subsidiarité. OPFs.
Appui conseil et accompagnement par des personnes ressources et
évaluation par les pairs/ ROPPA , PFPN et OPF.
Formation du Collège des Jeunes et appui au plaidoyer du collège
des femmes. Les membres des deux collèges
Formation des formateurs et des producteurs sur des thématiques
diverses.
les animateurs des OPF.
pastoraux
bénéficiaires ( Namari, Togone, Doucthi, Dosso,
Gaya, Kirkissoye, Koira-Tagui, et Hamdalaye)
Voyages d’études.
AREN; FNGPN, DAOUD)
Projected Effects
sont confiés et une exécution efficace du PS. Début mobilisation
des ressources.
Respects de principes de la subsidiarités.
Sentiment d’appartenance des OPF à la PFPN,
Élaboration d’un aide mémoire et d’une feuille de route
pour la restauration de la confiance des partenaires vis-
à-vis de la PFPN
Mise en place d’un dispositifs de pilotage et d’un comité
de suivi de la mise en œuvre des activités.
PERFORMANCE GLOBALE/GLOBANL PERFORMANCENiveau de mobilisation
financière/ Financial
Mobilisation Index
Réalisations physiques/
Physical Achievements
Réalisation Financières/
Financial Achievement
producteurs et transformateurs des
le partenaire.
travers l’approche Recherche Agricole
Intégrée pour le Développement».
des productrices de lait
13 766 747 CFA.
DIFFUSION DURABLES DE SEMENCES CERTIFIEES
EN AFRIQUE DE L’OUEST (PAPROSEM)
Formation de x transformatrices
transformations
écologie de Winditan (LVC)
sont toutes en activité.
et transformatrices sont
l’entreprenariat agricole)
Equipement de 4 mini laiterie en matériel
de conservation à base d’énergie solaires 21 000 000F CFA ( 2014 et 2015) Amélioré les revenus monétaires
des femmes.
un mois de salaires payé pour six agents.
11 893 866 F CFA A contribué à l’amélioration du
fonctionnement.
filière niébé au Niger (PROPAQ/Niger
Equipement et renforcement des capacités
de deux Unités de transformation de
niébé. Unité de transformation de niébé
de Namari Peulh et celle de Togone
38 293 000 FCFA Amélioration de la qualité des
produits issus de la transformation
du niébé et un accroissement de
leurs revenus
DIFFICULTÉS RENCONTREES / ENCOUNTERED CHALLANGES
La principale difficulté rencontrée au cours de l’année 2015 est l’insuffisance des ressources financières pour assurer le fonctionnement régulier de la PFPN.
Retard dans le décaissement des fonds et la lourdeur dans les procédures administratives et financières des bailleurs.
une faible communication entre parties prenantes à différents niveaux.
La réticence de certains partenaires à honorer leurs engagements vis-à-vis de la PFPN.
LECONS APPRISES/ LEARNT LESSONS
Pour avoir des bons résultats, il faut améliorer la gouvernance entre la PFPN et ses OPFs membres, d’où la nécessité de créer une synergie entre
la PFPN et ses OPFs membres;
Pour accroitre la visibilité de la PFPN, il faudrait mettre en place un dispositif de communication interne et externe efficace, permettant de
fournir à l’opinion des témoins d’impacts des actions de la PFPN, d’où la nécessité d’un dispositif de suivi-évaluation performant et adapté
DEFIS POUR 2016 / 2016 CHALLENGES
La restauration de la crédibilité de la PFPN vis-à-vis des partenaires financiers.
La mobilisation des ressources aussi bien internes qu’externes en vue d’améliorer les capacités
de la PFPN à rendre des services de qualité à ses membres.
Emmener l’ensemble des OP membres à s’identifier au sein de la PFPN.
Améliorer la Gouvernance au sain de l’organisation.
PRINCIPALESACTIVITES PLANIFIEES / MAIN PLANNED ACTIVITIES
Résultats Stratégiques/Strategics Results ////
Outcomes
Le développement de l’observatoire a permis de mieux cerner les évolutions,
les faiblesses et les défis des exploitations familiales et de mieux évaluer
l’amélioration des conditions de vie des exploitantes et des exploitants
familiaux.
Les exploitations familiales de la zone retenue sont
caractérisées et leurs faiblesses et défis sont évaluées.
Réalisation et validation d’une étude sur les nouveaux enjeux autour du
foncier et l’accaparement des terres. 34 720 000
Plaidoyer pour l’arrêt de la spéculation sur
les terres, la course au foncier et le respect
des schémas d’aménagement du foncier rural
La gouvernance foncière et la gestion des ressources
partagées est favorables aux Exploitations familiales.
L’Etat nigérien et les Institutions financières ont augmenté leurs moyens destinés
au secteur agrosylvo-pastoral. 47 771 500
Bilan paysan de l’I3N L’environnement politique et économique dans lequel
les familles paysannes mènent leurs activités leur est
devenu plus favorable
rendre davantage de services effectifs aux producteurs.
12 213 650 Capitalisation et valorisation des initiatives
économiques des OPFs
efficacement les initiatives de transformation et de
mise en marché par les OP de base
:Les capacités renforcées des organisations Paysannes membres permettent de
rendre davantage de services effectifs aux producteurs.
130 000 000 Viabilisation du centre de formation en Agro
écologie de Winditane
d’information agricoles aux producteurs permettant à
ces derniers d’augmenter leur productivité et leurs
revenus
Le fonctionnement interne de la PFPN permet une gestion efficiente et
transparente des moyens qui lui sont confiés et une exécution efficace du PS. 31 561 909
Assurer le fonctionnent régulier de la cellule
technique.
La PFPN rend des services de qualité à ses membres
et respecte ses engagements vis-à-vis des partenaires.
la PFPN assure la représentation des producteurs agro-sylvo-pastoraux
nigériens aux niveaux des différents cadres de rencontres locales, nationales et
internationales relatifs à son domaine d’intervention 98 000 000
Organisation de la JP et Appui au
fonctionnement des organes et des collèges
(jeunes et femmes ) de la PFPN
La PFPN est un réseau qui assure avec efficacité la
représentation des OP qui la composent.
i 3 160 000 Auditer financiers des comptes de la PFPN La crédibilité de la PFPN est restaurée.
PRINCIPALESACTIVITES PLANIFIEES / MAIN PLANNED ACTIVITIES
Nombre total d’activités /Total Number of Activities Budget Total/ Total Budget
Indicateurs clés/ Some Keys Indicators
Opérationnalisation de l'observatoire de suivi des Exploitations Familiales
65 925 000
Les EF de la Zone/OP sont caractérisées.
Nombre d’EF suivie.
Plaidoyer pour l’arrêt de la spéculation sur les terres, la course au foncier et le
respect des schémas d’aménagement du foncier rural
34 720 000
foncières..
Bilan paysan de l’I3N 47 771 500
Proportion des propositions paysannes prises en compte dans les
politiques sectorielles en matière de développement rural.
Viabilisation du centre de formation en Agro écologie de Winditane 130 000 000 Le centre de Winditan dispose des infrastructures et des outils
adéquats pour la formation en agro écologie.; des formateurs et
des producteurs.
Assurer le fonctionnent régulier de la cellule technique. 31 561 909
Les ressources nécessaires au fonctionnement efficient de la
PFPN sont mobilisées.
Organisation de la JP et Appui au fonctionnement des organes et des collèges
(jeunes et femmes ) de la PFPN 98 000 000
La PFPN assure avec efficacité la représentation des OPF auprès
de l’Etat et des partenaires.
Auditer financiers des comptes de la PFPN 3 160 000 La PFPN retrouve sa crédibilité.
Total 423 352 059